Pomon Roze

‹– Page précédentePage suivante –›

La guerre des Pomon

Après vous être rappelé les étranges paroles de Raymond, vous sortez de votre poche la carte et la regardez distraitement. En apparence, c'est une banale carte de Kanto à 0.25 Podollar, mais en fait non d'après le pêcheur Raymond. Le Poney des Mers va partir, il est temps que vous embarquiez pour retourner à Huggies-sur-Mer.

Le voyage a été pénible car vous avez été entassé dans une soute avec plein de Pomon clandestins. Une fois arrivé, tous les Pomon semblent attirés par une force mystique et vous décidez de les suivre pour mettre au clair cette affaire. Et c'est comme ça que vous vous retrouvez à Célapopole, mais tout paraît normal. Vous pensez alors que c'est encore un des plans machiavéliques de Pen Zani !

Pour en avoir le cœur net, allez dans le repaire de la Team Tappet, qui se trouve justement à Célapopole, souvenez-vous. À première vue, il a l'air désert.

Mais prenez l'ascenceur pour descendre. Et là, bingo ! Deux sbires gardent le bureau de Pen Zani. Inutile de fatiguer vos Pomon inutilement contre eux : Tabassez-les à coup de chaise. Entrez : Pen Zani est bien là.

Décidé à découvrir pourquoi les Pomon ont été attirés à Célapopole, vous demandez à Pen Zani ce qui se passe. Évidemment, il refuse de vous répondre. Menacez-le alors d'étouffer son chat avec une voiture en plastique. Il se met à vous implorer en disant qu'il n'y est pour rien cette fois-ci.

En ressortant du repaire de la Team Tappet, vous sentez la Mastur Ball qui chauffe dans votre poche. Vous la lancez donc violemment par terre pour éviter qu'elle vous brûle encore plus. Et c'est alors que la Mastur Ball, qui contient le terrible Pikadil, rappelons-le, explose, créant ainsi un bruit de fracas sidérant. Vous voilà projeté contre le mur. Quant à Pikadil, il fait mine de s'échapper discrètement (genre on l'a pas vu).

Une fois remis de cette explosion, vous retournez dans la rue et stupéfaction : Vous apercevez sur des immeubles Luv et Disk disant aux Pomon de se révolter contre les humains, et Pikadil qui fout le bordel en se revendiquant comme chef de ce mouvement Pomonesque ! Les Pomon commencent à s'entretuer à cause de ces trois êtres démoniaques, c'est une guerre de Pomon !




Une guerre de Pomon s'est déclenchée par la faute du redoutable Pikadil !

L'agressivité des Pomon semble liée aux émanations diaboliques de la septième boule de beuze. Vous allez devoir retourner tout Célapopole pour mettre la main sur ce dernier fragment. Après des heures de recherche intensive, il ne reste plus qu'un endroit, la petite mare devant la maison du type bizarre à l'oeil de verre ! C'est bien pensé de la part de Luv et Disk, sachant que vous ne vous approchez de l'eau qui si elle est accompagnée de Pastis. Bien vu, la septième boule de beuze se retrouve en votre possession !

L'heure est grave, il faut maintenant réussir à capturer de nouveau Pikadil. Mais comment faire ? Il n'y a plus de Mastur Ball. Vous vous rappelez alors qu'elle vous a été donnée par le président de la Sylph Ster. Il doit savoir comment vous aider ! Et en plus comme vous avez sauvé son bouquetin de la noyade, c'est votre pote maintenant. Retournez le voir dans son bureau à Schpofrania.

Comme vous l'aviez espéré, il a bien une solution. Il travaille justement sur le projet d'une Poball ultime : La SnappBall. Le pouvoir des 7 boules de beuze va permettre de grandement renforcer cette Poball mais malheureusement, il ne dispose pas de tous les ingrédients nécessaires, et ce sera à vous d'aller les chercher :

La quête de la SnappBall

Vous n'avez plus qu'à aller chercher ces quatres éléments dans l'ordre. Commencez donc par le Coudenmousse de Djanse. Souvenez-vous, Djanse était dans la Grotte Mioz niveau 2. Son Coudenmousse se trouve justement dans sa chambre, il avait mis son Coude bionique le jour où vous l'aviez capturé.

Après avoir récupéré cet objet, vous devez aller chercher une boîte de chocolats à l'amiante. Ça tombe bien, lorsque vous aviez besoin d'une combinaison anti-radiations, vous aviez trouvé une boîte de ces chocolats dans la malle de tonton Robert. Il vous suffit donc d'aller la prendre dans votre grenier, rien de compliqué. Faites vous une petite partie de flipper en même temps, vous l'avez bien mérité.


Pour le troisième élément de la liste, c'est simple, il vous suffit d'aller chez votre tante Jacqueline (Oui, celle qui écrit en langage SMS), qui devrait vous fournir gentiment une de ses bouteilles de 5 litres de lait de poney. Mais en fait, elle vous annonce que dans la région plus aucun magasin n'a de lait de poney. Elle vous dit aussi que dans la ville d'Écorcia à Johto, un p2p2 fabrique du lait de poney synthétique de très bonne qualité.

Pour vous rendre à Johto, il vous faut aller aux chutes Jonjon pour pouvoir passer à Bourg-Guignon car le train Magnet est en panne, parce qu'il a explosé suite à un attentat terroriste, encore la faute du Front de Libération Biélotudk. Ensuite démerdez-vous pour trouver Écorcia et le p2p2. Écorcia est facilement reconnaissable grâce au Puits Lovdisc à son entrée, car l'armée de Pikadil avait aussi colonisé Johto, il y a déjà quelques temps.

Il ne reste plus que le poil de cul de biélotudk. Heureusement, vous en connaissez un. Comme c'est une sale ivrogne qui se prélasse après un ragougniasse et qui passe son temps au bistro, le bar de l'île 2 semble être un bon endroit pour le retrouver. Malheureusement, le serveur vous annonce qu'il est parti vers Slipetriglib. Allez voir : Là aussi, vous arrivez trop tard. Vous finissez par le retrouver sur la plage à l'île 1.

Commencez par lui demander gentiment un poil de cul. Comme il ne veut pas, promettez-lui de lui offrir en échange une guigne (Nous non plus on sait pas ce que c'est), mais il refuse encore. Maîtrisez-le en lui décrochant un violent coup de poing dans le nez dont vous avez le secret et le tour est joué. Ça y est, vous avez tous les ingrédients nécessaires à la réalisation de la SnappBall !

Une fois de retour à la Sylph Ster, allez vite aux laboratoires de la Sylph pour fournir les ingrédients manquant à la fabrication de la SnappBall. Le résultat ne se fait pas attendre, le Professeur Djan, qui est venu exprès pour faire style « Je suis l'homme de toutes les situations », vous remet la SnappBall.

‹– Page précédentePage suivante –›

Retour sur Pomon France – Retour au sommaire de la solution